LE BOEUF     LE VEAU     L'AGNEAU     LE PORC     LA VOLAILLE

LE CHEVAL

Oui une viande tendre et maigre donne du tonus

Nous aimons cette viande car elle est saine et source d’énergie naturelle !

C’est notre plaisir d'être en forme

 

Les nombreux atouts nutritionnels de la viande chevaline ont conduit les médecins du siècle dernier à la prescrire à leurs patients souffrant d’anémie… En effet, cette viande peu grasse, riche en fer héminique et en vitamines, a des vertus incontestables… Alors, côté tendre ou côté maigre ? Laissez-vous tenter par cet aliment qui allie diététique, santé et vitalité ! Peu de graisses, pour faire rimer plaisir et diététique. Pour qui souhaite surveiller sa consommation calorique, la viande chevaline peut faire figure d’aliment diététique puisque les morceaux principalement consommés contiennent* moins de 5 % de lipides, dont une bonne part (60 % environ) sont des acides gras insaturés. Une bonne source de fer, plus de 3 mg de fer pour 100 g, tel est l’apport en fer de la viande chevaline. Des vitamines, essentielles pour votre corps La richesse en vitamines hydrosolubles est intéressante dans la viande. La viande chevaline est particulièrement bien pourvue en vitamine B12 (que l’on retrouve uniquement dans les produits d’origine animale), en vitamine B3 et B6. Des protéines de haute valeur biologique sont également présentes dans la viande de cheval. Les protéines sont des éléments fondamentaux de l’organisme, car elles permettent la fabrication des muscles, organes, hormones, sang, enzymes, anticorps… Avec une teneur de l’ordre de 20 g pour 100 g, la viande chevaline est un aliment riche en protéines, apte à fournir l’ensemble des acides aminés indispensables que le corps ne sait pas fabriquer.

Boucherie adam noyon page cheval